Chrystele salut

Comment je vis le yoga

On voit souvent le yoga avec les postures parfois même difficiles à faire. On se dit que ce n’est pas pour nous car on n’est pas souple ou parce que l’on a tel ou tel problème physique. Mais le yoga à l’origine n’est pas centré que sur les postures, il est bien plus complet que cela et il respecte plusieurs étapes pour pouvoir accéder à un état plus méditatif. Ainsi, l’échelle de Patanjali nous explique qu’il faut comprendre et appliquer des règles de vie (personnelles et collectives), ce sont les YAMA et NIYAMA, ensuite on peut commencer à comprendre comment fonctionne son corps en faisant des postures (ASANAS), puis apprendre à respirer (PRANAYAMA), ensuite se détendre (PRATYAHARA), on peut alors se concentrer (DHARANA), ainsi on accède à la méditation (DYANA) et enfin on peut goûter à l’état d’éveil (SAMADHI).
En yoga, le but n’est pas de sublimer une posture mais plutôt de la ressentir de l’intérieur, percevoir les subtilités énergétiques et psychiques à l’intérieur de nous. La posture avec la respiration, sert à lâcher prise et se reconnecter à soi-même. Il n’est pas question de se comparer aux autres, aucun intérêt, ce qui est important c’est d’apprendre à se connaître et à respecter son corps, voir d’où l’on part et le chemin que l’on pourra faire quand on se met à l’écoute de son corps.
Le yoga est aussi et surtout fait pour apprendre à lâcher avec notre mental de base qui veut toujours nous raconter ses histoires, il critique, juge, analyse, interprète, souvent en fonction de notre propre histoire. Avec le yoga, on apprend à éveiller Drashta, le mental supérieur, celui qui observe de façon neutre comment fonctionne le mental de base, on prend du recul et on ne s’approprie pas tout ce que nous raconte notre mental. On sourit et on se dit : « je t’ai reconnu, te voilà encore petite voix dans ma tête, et bien raconte ce que tu veux mais je ne suis pas obligé d’accepter et d’être d’accord avec tout ce que tu dis ». Vous me direz : comment couper ce « rondouillage », ce « ruminage » ? La solution : la respiration avec ou sans postures, la méditation, la récitation d’un mantra dans sa tête par exemple.
Faire le vide en nous, nous permet de nous régénérer, nous avons besoin de faire le vide pour nous connecter à notre être profond et nous sentir en harmonie avec nous-même. Bien sûr le yoga apporte beaucoup de bienfaits sur le corps physique (le dos, les muscles, le système nerveux, les articulations) mais aussi sur le corps énergétique et psychique.
Namasté
Chrystèle

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire