LA YOGATHERAPIE POUR L’HEMIPLEGIE (suite à un AVC)

Hémi signifie moitié et Plégie signifie paralysie, donc hémiplégie veut dire que les fonctions motrices sont complètements perdues sur une moitié du corps.

Cette pathologie est due au processus d’athérosclérose c’est à dire la formation de plaques composées de lipides (athéromes) sur la paroie des arthères.

En fait, un amas de lipide se forme dans le sang et voyage dans les vaisseaux sanguins. Ils peuvent rester coincés dans un vaisseau et petit à petit cela nécrose tous les tissus autour, d’où la formation d’une plaque empêchant le sang de circuler correctement. Cela arrive très fréquemment dans un vaisseau qui vient nourrir la partie du cortex qui régit la fonction motrice. Dans ce cas, les cellules de cette partie du cortex meurent et toutes les fonctionnalités régies par cette partie sont perdues d’où la paralysie de certains muscles.

Dans les faits, comment cela se passe pour ces personnes qui font un AVC?

Elles vont se coucher, et peut-être à cause de certains rêves ou pas, leur fréquence cardiaque augmentent dans le sommeil et durant la nuit ce blocage se produit sur les vaisseaux. Mais le cerveau et le corps ne ressentent aucune sensation. La personne ne se rend pas compte de ce qui se passe pendant le sommeil. C’est le matin au réveil, elle tombe en se levant et se rend compte qu’une moitié de son corps est paralysée. Beaucoup de personnes associent la paralysie à la chute alors que c’est le contraire.

Aujourd’hui, il existe de bons moyens médicaux avec hospitalisation. Le traitement médicamenteux va dissoudre la plaque d’athérome mais pour être efficace, il doit être administré dans les 6/8 heures qui suivent l’attaque. C’est le même traitement pour les crises cardiaques. Dans tous les cas, la personne va en soin intensifs. A cause de ces tissus nécrosés, il y aura une inflammation autour. Le jour suivant la personne se remet. Quand une cellule nerveuse est nécrosée c’est pour toujours. Alors que les autres tissus (muscles, peau…) se réparent, mais pas les cellules nerveuses qui sont plus élaborées. Les fonctions exécutées par les cellules nerveuses seront alors perdues. Dans un délai de 18 heures après l’attaque, on saura quelles cellules nerveuses ont été endommagées en analysant le mouvement des membres (bras, jambes…).

En phase aigue, les personnes pourront bouger la tête et le tronc mais les mouvements de bras et de jambes seront perdus. Si la partie gauche du cerveau est endommagée, les mouvements du côté droit et la voix seront atteints. Si la partie droite du cerveau est endommagée, les mouvements du côté gauche seront atteints mais pas la voix.

Paralysie spastique : les muscles qui sont paralysés ont une nature spastique c’est à dire qu’ils sont spasmés tout d’un côté et si on ne fait rien cette contraction va augmenter et petit à petit le bras va se fermer. (Poing, bras pliés fermés). Si on essaie d’ouvrir le bras, l’élève aura mal. On appelle cela aussi la spasticité musculaire.

Paralysie flasque : le membre pend et n’a aucun mouvement, c’est flasque comme si le mouvement était mort.

Même si les membres inférieurs et supérieurs sont affectés en même temps, les membres inférieurs récupèrent plus rapidement. Cela prend plus de temps pour les membres supérieurs.

Le traitement médical passe par l’hospitalisation avec thrombolyse (injection intraveineuse d’une substance pour dissoudre le caillot). Si la personne récupère bien, elle fera de la kinésithérapie et aura un traitement identique aux diabétiques et à l’hypertension artérielle.

Le yoga va beaucoup aider à récupérer!

La Yogathérapie pour l’hémiplégie.

  1. Vérifier si la personne a du diabète ou de l’hypertension auquel cas elle doit avoir un traitement médical.
  2. La rééducation avec le kinésithérapeute est à faire avec régularité.
  3. l’application d’huile de sésame bio : appliquer tous les jours au moins sur la partie paralysée, cela va nourrir et assouplir les muscles. Le procédé dure environ 45 minutes. Me consulter pour connaître la méthode d’application exacte car il y a un protocole particulier.

Lorsque les 3 premiers points sont réalisés, on peut alors proposer la yogathérapie. Le but sera de re-éduquer le système nerveux sur les parties corporelles paralysées. Le corps a une capacité de réserve que l’on va stimuler. C’est basé sur Bhavana = 1 intention et une orientation : « Ce que vous voulez qui se passe, vous formulez l’intention et vous êtes déjà en train d’agir dans le sens de la réalisation ». « Yad bhāvam tad bhavati” : quelque soit votre Bhavana, cela va se passer!

Explication pour rééduquer le nerf :

 Imaginons par exemple que l’on travaille sur la cheville, côté droit paralysé :

  • Je lui demande de faire d’abord le côté gauche : inspire pointer le pied, expire pied flexe
  • Puis faire le côté droit : la personne visualise comme si elle faisait le mouvement les yeux fermés, elle inspire et le yogathérapeute l’accompagne dans le mouvement.

Au début c’est difficile, elle ne peut pas bouger et au bout d’un mois elle devrait bouger davantage. Elle retrouvera petit à petit le mouvement. Bien sûr, c’est un entraînement qui doit donc être fait avec régularité pour obtenir des résultats. On commence par les membres inférieurs car ils reviennent mieux et plus vite mais il faut faire toutes les articulations. Il faudra beaucoup d’investissement du professeur et de l’élève. On peut travailler mentalement sur le côté paralysé en visualisant le mouvement. Le côté non paralysé va aider le côté paralysé.

Lorsque la voix est affectée : sur le côté qui a été paralysé, le nerf dominant qui alimente les cordes vocales ne fonctionne pas. La rééducation de la parole est aussi une rééducation des nerfs. Beaucoup de personnes progressent avec le yoga du son (nada yoga) :

  1. D’abord mono syllabes         Ā                    Ī                       Ō
  2. Puis Rh                                  Rhrām             Rhrīm              Rhrūm
  3. Sons d’aspirations                 Ha                   Hi                    Hou
  4. Phrases courtes                     om hram, om rhrim, om rhum…. 
  5. Mantras (phrases plus longues) : om soma ya namaha

La récupération de la voix peut être longue (6 mois) et elle dépend de la volonté de l’élève! Si la personne veut vraiment s’en sortir, la yogathérapie va vraiment l’aider!

Quels sont les objectifs de la Yogathérapie ?

Si la personne ne peut plus bouger d’un côté : lui apprendre tous les mouvements de sorte à ce qu’elle puisse réaliser à nouveau toutes les activités de la vie quotidienne.

  1. Réussir à s’asseoir et parler. Se retenir avec une main sur la chaise en position assise pour ne pas tomber.
  2. Passer de la position assise à debout.
  3. Puis se rééduquer à la marche en tenant quelque chose.
  4. Réhabituer la personne à s’habiller, manger, aller aux WC, à toutes les activités quotidiennes.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *