LA YOGATHERAPIE POUR LE RHUME ET LA SINUSITE

Les problème ORL sont les plus courants avec les lombalgies.

Les sinus sont de 3 catégories : sinus maxillaires, sinus ethmoïdales et sinus frontal. Ce sont des petites poches remplies d’air.

Les sinus sont connectés au nez par des petits canaux, ils communiquent avec le nez et sont donc en contact avec l’extérieur. Les sinus sont tapissés d’une muqueuse, elle-même recouverte d’une fine couche de mucus. La fonction des sinus est de :

  • Rendre la structure osseuse de la tête moins lourde
  • D’améliorer le réchauffement et l’humidification de l’air inhalé avant qu’il n’atteigne les poumons
  • D’augmenter la résonnance de la voix

Lorsque nous déclenchons une sinusite, ces poches d’air se remplissent de fluide, mucus et nous ressentons une lourdeur dans la tête. La voix/le son remonte des cordes vocales vers la bouche et il résonne dans ces poches, ce qui donne la qualité de la voix. Si ces poches sont remplies de mucus, la résonnance ne sera plus de la même qualité d’où une voix rauque et plus grave.

De nos jours, de nombreuses sinusites sont provoquées par les allergies au pollen, à la poussière, aux produits chimiques, aux poils des animaux, à l’encens etc. En général, ces allergies sont héréditaires.

Le processus est le suivant : je sens le parfum ou le pollen, il y a gonflement de la membrane muqueuse qui produit alors beaucoup de mucus dans le nez qui coule, ce mucus passe ensuite par les petits canaux pour aller jusque dans les sinus. Le corps réagit alors avec des éternuements pour essayer d’évacuer ce mucus. Si le mucus continue à boucher la connexion entre le nez et les sinus, le liquide reste coincé dans les sinus d’où des maux de tête. Si le mucus reste coincé dans les sinus plus de 3 jours, il y a alors une infection des sinus avec fièvre.

Une complication : le liquide peut se diffuser jusqu’à trachée et provoquer une bronchite, une trachéite, une pneumonie ou une laryngite par exemple.

Que propose la Yogathérapie ?

  • Dans un premier temps, il faut éviter l’exposition aux allergènes si la sinusite est de nature allergique.
  • Il faut faire de l’exercice régulièrement comme la marche, la natation et le yoga.
  • Pratiquer Kapalabhati modifié, une technique importante pour déboucher les canaux. Lorsque le nez est bouché, l’inspire est plus dure que l’expire donc on va utiliser la technique suivante :

Sur l’inspire, on lève les bras et la tête en inspirant par la bouche

Sur l’expire, on expire d’un coup sec comme dans kapalabhati, en rabaissant les bras et la tête en même temps.

Cette technique va aider à déboucher le nez.

  • Faire le matin une pratique Brahmana pour réchauffer le corps et augmenter sa température : on peut commencer par exemple la pratique avec un pull et démarrer la pratique par des échauffements puis des enchainements de postures (si possible sans flexion avant pour ne pas avoir la tête en bas).
  • Manger et boire chaud
  • Faire des extensions arrière avec si possible la tête en arrière le plus possible, pour agrandir les ouvertures au niveau des canaux, du nez et des sinus. Il est important que les deux tiers de la pratique incluent seulement des flexions arrière.

Quelques exemples :

Tadasana avec la tête en arrière

Virabhadrasana avec la tête en arrière

Ushtrasana 

Sarvangasana (inversion)

Dvipadapitham

  • Faire des torsions car elles favorisent aussi l’ouverture des canaux mais ne pas descendre la tête plus bas que le cœur

Quand il y a un rhume ou une sinusite : éviter de boucher les narines avec une respiration alternée comme Nadi shodhana par exemple.

Pour une pratique individuelle et adaptée, vous pouvez prendre rdv à mon studio, me contacter ici.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *